Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lemoulindesainte-rose.overblog.com

Création d'une pisciculture d'étangs à vocation touristique et de loisir

Publié le par Geoffroy

Rétrospective:

En 2012, nous créons une SCI nommée « le moulin de Sainte Rose » avec achat d’une propriété au bord de l’Arratz. Le projet économique plurisectoriel et environnemental sera réalisé sur 15 ans et représente un investissement de plus d’un million d’euro. Toutefois, ce projet n’est réalisable que si la voie communale traversant la propriété n’est plus ouverte à la circulation. En effet, depuis 2007 l’un des quatre ponts se trouvant sur la propriété et permettant à cette voie de franchir la rivière est écroulé. Le peu d’intérêt économique et social est insuffisant à lever les fonds nécessaires à sa reconstruction auprès du département et des communes limitrophes ainsi que du conseil régional.

En 2011, la mairie, cherchant à redynamiser la commune, trouve l’opportunité de redonner vie au site de Sainte Rose en permettant l’implantation de notre projet. Pour prouver son engagement, la mairie démolit le reste du pont et retire le matériau ; faisant passer le site d’un lieu de franchissement à une zone éco-industrielle (Cf. comptes rendus des conseils municipaux de 2007 à aujourd’hui).

Depuis le mois de mai 2020, le nouveau conseil municipal ne tient aucun compte des engagements pris et présente une situation volontairement erronée afin de satisfaire des intérêts politiques et partisans ; la finalité étant de reconstruire un pont sur le lieu-dit. Nous subissons également de forte pression du Maire actuel, de son premier adjoint et d’un conseiller qui a tout intérêt à faire construire un pont au frais de la commune et qui se trouve être le responsable voirie.

Ce nouveau conseil municipal, resté sur la situation de 2007, ne connait ni les limites administratives de sa commune, ni les enjeux financiers de la réouverture de la voie. Après avoir mandaté une entreprise de génie civil pour établir des devis d'études sur cette voie, le conseil municipal fait paraitre un devis de reconstruction d'un pont par une autre société sans tenir compte des tests et renforcements nécessaires sur les trois autres ouvrages. Le devis établi par la mairie est de 119 000€ alors qu'il faudrait de 300 000 à 450 000€ pour, en plus, assurer la sécurité des autres ouvrages. Sans ce financement la réouverture de la voie reviendrait à une mise en danger de la vie d'autrui. De plus, ce financement est augmenté par le rachat du pont et de la parcelle en eau dont nous sommes propriétaires.

A suivre

 

 

 

Voir les commentaires